Contemporain

Les petites reines

« Le féminisme, chère Hakima, c’est l’idée qu’on ne naît pas femme, on le devient. Et que c’est un peu la merde de le devenir dans un monde où les mecs en sont encore à faire des concours de Boudins. »

Couv_Les-petites-reines

Auteur: Clémentine Beauvais

Editeur: Sarbacane

Nb de pages: 270

A partir de: 13 ans

Synopsis: À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Chronique: J’ai lu ce roman dans le cadre du Prix des Incorruptibles, car j’y participe avec ma classe.

En premier lieu je tiens à vous parler des personnages qui sont l’élément majeur, pour moi, du livre. En effet ils sont les piliers de l’histoire par leur personnalité unique et très travaillée. Ils m’ont souvent fait rire, et ils sont très attachants. Mireille, le personnage principal, nous donne une petite leçon de vie: le physique n’est pas important, il ne faut pas juger une personne par ça. J’ai beaucoup aimé leur force de caractère et leur manière de réagir tout au long du livre.

Puis j’ai trouvé que le périple des Boudins jusqu’à l’Elysée était intéressant. Ainsi j’ai pu découvrir des spécialités de certaines régions et indirectement en apprendre plus sur les villes qu’elles ont visitées. J’ai également apprécié les solutions que l’auteure à apporter aux problèmes de l’intrigue (exemple: vendre du boudin pour se payer le voyage). Elles étaient drôles et ont ajouté une autre dimension au roman.

Cependant la fin m’a un peu laissé perplexe. J’attendais quelque chose de plus terminé et de plus spectaculaire, à l’image de l’héroïne. De plus je n’ai pas été sensible à l’humour de l’auteure, ou du moins pas assez. Le livre perdait donc à mes yeux de l’intérêt. Mais je pense que cela dépend vraiment des personnes, et d’autres pourraient tout à fait aimer, c’est assez relatif!!!

En conclusion, c’est un livre rafraichissant et simple à lire. J’ai passé un agréable moment et une bonne lecture. Il pourra néanmoins plaire davantage à certains lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s